les patous …

2 femelles pastoures sont restées à Casteruch le jour de la descente vers Cap de Guerren …

Il faut dire qu’il faisait excessivement chaud, et qu’on a eu de la peine à descendre toutes les chèvres, qui cherchaient l’ombre dans chaque buisson…. on a même cru, Marc et moi qu’on allait être obligé de trouver en urgence un camion pour le goudron…Mais heureusement, dès qu’ on a rejoint la RN 137, un doux vent nous a rafraîchi, bêtes et humains …et on a marché rigoureusement lentement pour n’épuiser aucune bête ! le soir tombait et rendait la marche agréable …

En fait, les pastoures ont été très sympas, car je n’ai pu remonter les chercher que 8 jours après,(après 3 jours d’installation là-haut,  j’avais en effet la montée des cochons à faire)..ET ELLES M’ATTENDAIENT ! il faut dire qu’elles avaient un bélier mort pour se nourrir  …

Je les ai mises en laisse, et après la descente sur le chemin (apprentissage atlhétique….mais très court, pour Papatte qui n’ avait jamais été attachée…..), un passage en voiture obligé pour avancer sur les km de  goudron, je les ai remontées en suivant jusqu’à  Borde Passette, où notre stagiaire de Cap de Guerren est venu prendre le relais : merci Nicolas !

ouais,ouais, ...on suit !

ouais,ouais, …on suit !

 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

la haute montagne !

arrivés depuis le 1° juillet à Cap de Guerren,

la montagne nous a paru sèche….

après la chaleur de juillet, les orages et le brouillard ont tempérés les conditions.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le temps de l’estive …!

Nos troupeaux sont montés à Bedous le 1° juin.

Après une montée sans pluie,

Marc est resté seul sur l’estive avec brebis, chèvres, ânes, et chiens …

et la traite, et les fromages à faire,  après chaque traite :

en effet, l’eau de la source de Casteruch étant trop chaude pour stocker le lait,

du soir au lendemain matin,

…..il lui faut donc fabriquer matin et soir !

 

casteruch, le joiur du départ pour la haute montagne

casteruch, le jour du départ pour la haute montagne

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

À la ferme

en hiver, on rentre le bois avec les ânes,

…et les petits lutins nous font des cadeaux : entre le petit jour et le 2° voyage, le platane s’est complètement dénudé, créant un épais tapis vert vif !

Au mois de Mai, Marc se prépare à l’estive:

il  trait dehors le soir, aussitôt les troupeaux rentrés de la pâture !

et comme ça, les jeunes  de renouvellement “apprennent” le filet électrique, et seront pile poil là-haut !

les pâtures …. tous les jours !

et pendant que les mères pâturent, les agneaux ..attendent !

WP_20141222_14_22_44_Pro

et les chevreaux courent partout, ou se dorent au soleil !

Publié dans nos lieux | Laisser un commentaire